dimanche 9 juin 2024

Conversation dans un parc

 


Conversation dans un parc, Thomas Gainsborough, Musée du Louvre.

"Cette mode du jardin à l'anglaise, aux limites du paysage, inspire considérablement Gainsborough. Il y perçoit là aussi la spontanéité de la vie et le reflet des émotions. Ce que nous dit le peintre (...) c'est combien l'expression des sentiments, par tous les moyens, est essentielle. Converser n'est pas une futilité, c'est un principe vital.(...) Il nous invite à faire confiance aux sentiments, à savoir les exprimer."

Source: "Les yeux de Mona" de Thomas Schlesser chez Albin Michel, page 135.

Henri Gougaud

 


"Les larmes sont la pluie de l'âme. Elles lavent toutes les crasses. "

Henri Gougaud

Voir sur https://citations.ouest-france.fr/citation-henri-gougaud/larmes-sont-pluie-ame-lavent-110422.html

Henri Gougaud, né en 1936 à Carcassonne, est un écrivain, un poète, un conteur et un chanteur français mais aussi occitan. Né d'un père cheminot et d'une mère institutrice, Henri Gougaud prépare une licence de lettres à Toulouse. En 1962, il monte à Paris, au bout de six mois il est engagé à La Colombe où il chante ses propres textes. Il est notamment parolier pour Juliette Gréco, Jean Ferrat et Marc Ogeret. Producteur de radio, romancier et conteur, il dirige également les collections La Mémoire des sources et Contes des sages aux éditions du Seuil. (Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henri Gougaud de Wikipédia en français).

vendredi 7 juin 2024

Les yeux de Mona



"Les yeux de Mona"
est un livre de 485 pages écrit par Thomas Schlesser* et édité chez Albin Michel.* 

Le fil conducteur de ce roman est le suivant: un grand-père apprend que sa petite fille élève d'une école primaire parisienne est atteinte d'une maladie des yeux. Dans les deux mois qui vont suivre elle va perdre la vue et vivre alors le reste de sa vie dans le noir. Il décide avec l'accord des parents et de l'enfant de l'emmener chaque mercredi après-midi dans un grand musée de Paris et de lui faire découvrir 52 chefs d'oeuvre de peinture. Pour lui permettre d'acquérir avant de sombrer dans les ténèbres des souvenirs lumineux. 

Nous allons en leur compagnie nous rendre au Louvre, au musée d'Orsay et à Beaubourg.

Le scénario est le même à chaque fois. Le grand-père demande à sa petite fille de s'approcher de l'oeuvre qu'il a choisi de lui faire découvrir. Il lui demande de regarder le tableau de peinture durant quinze minutes en silence. Ensuite il interroge l'enfant pour qu'elle s'exprime et lui dise ce qu'elle a ressenti. Nous découvrons alors la perception de l'enfant pour chacune de ses découvertes d'oeuvres d'art célèbre. Le grand-père l'écoute, lui pose parfois des questions pour lui demander de préciser tel ou tel point de ses remarques. Puis ensuite nous pouvons lire une quarantaine de lignes écrites en italiques qui donnent des informations sur les peintres concernés, sur l'époque à laquelle  ils ont vécu, sur les techniques utilisées. Puis le grand-père délivre son point de vue sur le tableau et son auteur et donne des pistes de réflexion à l'enfant pour donner un sens à ce qu'ils font ensemble de tableaux en tableaux, de musées en musées. 

"Les yeux de Mona" est un livre qui a une couverture dont le rabat se déplie pour présenter une photo couleur de chaque oeuvre évoquée. 

Pourquoi lire et faire lire ce livre? Parce qu'il repose de mon point de vue sur une idée de Dostoïvski: "La beauté sauvera le monde". (Dans son roman "L'idiot".)

La lecture de ce livre c'est une sorte d'anti-dote aux ténèbres qui montent dans le monde d'aujourd'hui et qui chasse notre crainte que la lumière s'éteigne dans le monde de demain. 

Extraits du livre

Le grand père cite le philosophe Alain à sa petite fille: "C'est un devoir envers les autres que d'être heureux." (Page 43)

Le grand-père et la petite fille: 

" (...) Face au destin, il faut cultiver le détachement. 

- C'est quoi le détachement?

- C'est une qualité qui consiste à ne pas être esclave des ses émotions et à savoir les tenir à une distance respectable." (Page 51)

* "Les yeux de Mona" aux éditions Albin Michel, mars 2024. ISBN 978-2-226-48716-2. Prix: 22,90€

Thomas Schlesser est né à Paris le 8 décembre 1977. Il est historien de l'art, écrivain et directeur de la Fondation Hartung-Bergman.

lundi 3 juin 2024

De l'absence de l'être aimé

 

 

Au cœur de la nuit
la sarabande de pensées
et ton absence

Au cœur de la nuit
la cavalcade de pensées
un monde écorché

Au cœur de la nuit
la sarabande de pensées
le silence dans mes bras

 

BP 27/05/24


lundi 27 mai 2024

7 hivers à Téhéran

 


En 2007 à Téhéran, Reyhaneh Jabbari, une jeune femme de 19 ans, en situation de légitime défense, poignarde à mort l’homme qui s’apprêtait à la violer. Elle est arrêtée, torturée, ses aveux sont extorqués. Ne bénéficiant pas d’un procès équitable, elle subit la loi du Talion et est condamnée à être pendue… À partir d’images filmées clandestinement, on vit le combat de Reyhaneh et de sa famille au quotidien.


Pourquoi l'ACAT France soutient ce film?

Parce qu'il aborde des sujets sur lesquels l’ACAT-France travaille depuis bientôt 50 ans : les aveux forcés sous la torture physique et psychologique, la tenue d’un procès inique, la peine de mort.

Trois actions pour soutenir le film 

  1. Allez le voir 
  2. Parlez-en autour de vous
  3. Participez aux échanges en fin de projection

Où le voir?

  • Mardi 28 mai Cinéma Rex à Tonneins à 20h30 avec la présence de l’artiste iranien Mr Makaremi qui animera la discussion en fin de projection.
  • Vendredi 31 mai au cinéma Grand écran à Villeneuve sur Lot à 20h00  avec également la présence de Mr Makaremi.
  • Jeudi 6 juin au cinéma L’odyssée à Casteljaloux à 20h30 avec la présence de Monsieur Makaremi et de Madame Marchand bénévole du groupe ACAT Marmande-Casteljaloux.

A propos de l'ACAT France:


L’ACAT est une ONG chrétienne de défense des droits de l’homme créée en 1974. Association loi 1901, elle est reconnue d'utilité publique et d'éducation populaire. Elle défend les droits des femmes et des hommes injustement emprisonnés. Et elle s'appuie  pour le faire sur les droits de l'homme mais aussi sur des textes de la Bible.

L'ACAT a pour but de combattre partout dans le monde les peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, la torture, les exécutions capitales judiciaires ou extra-judiciaires, les disparitions, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et les génocides.

Elle assiste les victimes de tous ces crimes, notamment en se constituant partie civile devant les juridictions pénales et elle concourt à leur protection notamment par toutes actions en faveur du droit d’asile et de la vigilance à l’égard des renvois qui s’avèreraient dangereux.

L'ACAT fonde son action sur un réseau actif de 28 000 membres adhérents, donateurs et salariés. 

vendredi 24 mai 2024

Une juste cause

 


Sur le lien ci-dessous le programme détaillé des opposantes et opposants à la ligne à grande vitesse:

LGV  Non merci...